Accessoires.


Dévidoir
Gants
Poulie
  Les accessoires du cerfvoliste ...

Chapitre précédent
Sommaire.
Chapitre suivant
Le carré

1 - Dévidoir de grande capacité:

Le dévidoir que nous vous proposons permet de stocker une grande quantité de ligne, il est particulièrement adapté aux cerfs-volants statiques. Ses dimensions permettent une reprise de ligne très rapide.

Liste du matériel nécessaire :

  • Contreplaqué marine en 10 mm d'épaisseur.
  • Tourillon diamètre 20 mm ou manche à balais en bois.
  • Scie sauteuse.
  • Perceuse.
  • Clous tête homme 30 mm.
  • 8 clous lg 50 mm.
  • Marteau.
  • Mêche à bois d'un diamètre compatible avec le tourillon ou manche à balais.
  • Colle à bois

Processus de fabrication :

  • Découper dans le contreplaqué marine deux flasques de 300 x 80 mm, percer deux trous d'un diamètre compatible avec celui du tourillon utilisé.
  • Découper un rectangle de contreplaqué marine de 180 x 150 mm : raidisseur.
  • Découper 2 morceaux de tourillon de 300 mm de long : poignées.
  • Arrondir 1 extrémité par poignée : opération à réaliser avec une ponceuse (cette opération apporte plus de confort d'utilisation et évite de se blesser les mains lors de l'utilisation du dévidoir).

L'assemblage consiste à introduire le tourillon dans les trous pratiqués dans les flasques, la partie arrondie des poignées côté extérieur; insérer le raidisseur entre les flasques, l'ensemble est à clouer et à coller avec une colle à bois.

Pour plus de solidité il est conseillé de "goupiller" les poignées dans les flasques : percer un avant trou dans l'épaisseur du flasque de telle sorte que le clou de 50 mm puisse y être enfoncé et vienne immobiliser la poignée dans son trou : 2 clous par poignée et par flasque soit 8 clous.

2 - Dévidoir simple et efficace :

Ce modèle est très simple et rapide à réaliser (1/2 heure environ), sa robustesse et son efficacité en font mon modèle préféré.

Liste du matériel nécessaire :

  • Contreplaqué marine en 10 mm d'épaisseur.
  • Tourillon diamètre 20 mm ou manche à balais en bois.
  • Scie sauteuse.
  • Perceuse.
  • Disque à poncer.
  • Tournevis.
  • Vis à bois 3x20.
  • Colle à bois.


Le dévidoir une fois terminé

Processus de fabrication :

  • La première étape de la construction consiste à découper une planchette selon le schéma ci-dessous.

  • Découper ensuite deux morceaux de manche à balais ou de tourillon, arrondir l'une des extrémités, pratiquer un méplat d'une longueur équivalente à la largeur de la planchette et d'une largeur de 15 mm environ. Ce méplat peut être facilement réalisé à l'aide d'un disque à poncer. Il est destiné à offrir une surface de contact plane pour le collage sur la planchette.

  • Visser et coller à la colle à bois les poignées sur la planchette (une poignés sur chaque face de la planchette).

  • Percer un trou de 5 mm à mi-largeur de la planchette et à la hauteur d'une poignée, ce trou est destiné à la fixation de la ligne.

C'est terminé !

 


2 - Gants :

Lorsque la ligne est fine et sa tension importante elle devient coupante, si elle est de forte section des brûlures sont à craindre si elle file entre vos mains. Une bonne paire de gants est indispensable pour manipuler les cerfs-volants qui développent une forte tension. Vous pouvez en trouver au rayon jardinerie des magasins spécialisés en bricolage, choisissez les bien souples.

Dans le même ordre d'idée, la confection d'une poulie, telle que celle décrite ci-dessous, peut vous rendre de grands services.


3 - Poulie :

La poulie est un accessoire utilisé pour ramener au sol des cerfs-volants de grande taille ou pour aider à la prise de vue photographique par cerf-volant en ramenant facilement au sol l'appareil photographique pour réarmement et changement d'angle de prise de vue.

Liste du matériel nécessaire :

  • Une poulie à gorge munie, de préférence, d'un émerillon.
  • Un morceau de sangle utilisée pour les volets roulants ou de la drisse de 5 mm de diamètre.
  • Une scie à métaux.
  • Une lime à métaux.

Processus de fabrication :

  • Découper une entaille dans la chape de la poulie à la scie à métaux comme présenté sur la photo ci-dessous. L'entaille pratiquée est destinée au passage de la ligne de retenue du cerf-volant, elle doit être située du côté du point d'attache de la sangle.
  • Arrondir soigneusement à la lime à métaux l'entaille : il ne faut pas "blesser" la ligne lors des manoeuvres.


La poulie : entaille dans la chape


Vue de profil, noter que la chape entourait, à l'origine,la poulie.
  • Consituer une boucle avec de la sangle ou un morceau de drisse de 5 mm de diamètre, la taille de la boucle doit être suffisante pour laisser passer votre main.

Vous pouvez aussi acquérir une poulie à cliquet type marine. Il existe des poulies "dégondables" qui permettent le passage de la ligne. C'est plus cher ... à vous de voir.


Il ne nous reste plus qu'à vous souhaiter "Bon vent" !



Chapitre précédent
Sommaire.
Chapitre suivant
Le carré

Nous laisser un message


  Dernière mise à jour le dimanche 13 juin 2004 07:38