Amiens.


Les hortillonages
Le quartier Saint Leu

 


Les hortillonages

Les hortillonnages étaient constitués, à l'origine par des marais alimentés par la Somme. L'origine du mot " Hortillon " est attribuée aux Romains qui donnèrent le nom de " hortus " à ces terres cultivées (jardins).
Une promenade en barque à cornet permet de découvrir ces jardins, les barques de 10 mètres accueillent jusqu'à 12 personnes, elles sont propulsées par un moteur électrique. A l'origine ces barques étaient manœuvrées avec une " pèle " de bois ou une perche.
Trois des cinquante cinq kilomètres de Rieux (petits canaux) sont visités, 50 minutes de calme sur l'eau en plein cœur d'Amiens.
Le cornet des barques correspond à la partie relevée de la barque permettant un accostage qui respecte les berges et facilite le déchargement des légumes sur les quais du " marché sur l'eau ".
Au début du siècle, un millier de maraîchers (les hortillons) exploitaient le site, de nos jours il subsiste 300 hectares de jardins en plein cœur d'Amiens.
Quelques familles d'hortillons vivent encore de leur production, la plus grande partie du site appartient à des particuliers qui y aménagent des jardins d'agrément. Certains propriétaires participent au concours des berges fleuries

Berge fleurie

Rieux

Jardins
 
 


Barque à cornet

   

Le quartier Saint Leu

Le quartier Saint Leu fait penser à la fois au quartier Latin et à Venise !
L'église Saint Leu du XVieme siècle est édifiée à l'emplacement d'un ancien prieuré. Saint Leu doit son nom à l'Evêque de Sens, Saint Loup, qui fut exilé dans la région d'Amiens.
Flâner le long des canaux en admirant les maisons aux façades revêtues de bois ou aux magnifiques colombages, se plonger dans l'ambiance animée du quai Bélu dont l'ancien nom " rue de la queue de vache " est encore évoqué par une plaque sur la facade d'une maison du quai Bélu constitue un véritable régal.

La cathédrale gothique d'Amiens du XIIIième siècle foisonne de sculptures en façade qui, à l'origine, étaient polychromes.
Durant l'été 2000, un système de projection a permis de retrouver la féérie des couleurs d'antan, un spectacle inoubliable.


La cathédrale colorisée

Cette photo nous a été confiée par V. Drouillon


La cathédrale

L'église Saint Leu

Canaux


Chapitre précédent
Abbeville.
Chapitre suivant
Naours

Nous laisser un message


Dernière mise à jour le dimanche 06 novembre 2005 18:27